Le retour des Nutons

Les Nutons de retour à Fromelennes ?

retour des nutons.jpg

Les Nutons sont ces célèbres lutins dont les légendes et les récits fourmillent dans les Ardennes. Leur habileté et leurs talents manuels leur valaient la reconnaissance des villageois des temps jadis, lorsqu’ils sollicitaient leurs services, mais leur colère était redoutée si l’on se jouait d’eux. Les récits racontent qu’ils disparurent de nos campagnes il y a quelques décennies, pour des raisons pas toujours très claires, et quelques passionnés perpétuèrent alors leur souvenir dans le folklore, la littérature ou la culture populaire.

Depuis peu néanmoins, les témoignages affluent : ils sont de retour sur les hauteurs de Fromelennes…

nuton.jpg

Les Nutons sont l’équivalent ardennais des lutins ou des gnomes : ce sont des petits êtres trapus aux pouvoirs merveilleux, souvent bienveillants mais assez susceptibles, il faut le dire. Leur nom viendrait du vieux wallon, précisément du terme « el nût », la nuit, car c’est à ce moment qu’ils sont majoritairement actifs.  A l’instar des nains du « Seigneur des anneaux » de Tolkien, les Nutons ont pour habitat les cavernes et les grottes que les villageois surnommaient parfois les « trous aux Nutons ». Chez nous, ce « trou à Nutons » est la célèbre grotte du Nichet à Fromelennes.

IMG_20180422_164745.jpg

Habiles artisans, ils possèdent de nombreux talents de cordonniers, agriculteurs, réparateurs d’outils, rétameurs de casseroles et autres seaux. Les vieux récits mentionnent qu’il suffisait de déposer l’objet à réparer devant le trou où ils demeurent, accompagné de nourriture, cela va de soi (car nos Nutons ne sont pas de purs philanthropes), pour le retrouver tout à fait réparé le lendemain.

Cette vie en bonne intelligence entre les hommes et cette autre humanité plus petite semble avoir partout pris fin pour des raisons diverses. Il était connu autrefois que les Nutons ne supportaient pas que l’on se joue d’eux par malice ou par avarice, en tentant d’amoindrir leur salaire ou de profiter de leurs bonnes grâces à petit prix. Leurs pouvoirs, peut-être magiques, étaient alors redoutés et il ne faisait pas bon se mettre un Nuton à dos. Beaucoup d’histoires mentionnent ainsi qu’un Nuton pouvait vous enrichir rapidement par ses aides et ses bonnes grâces. Mais, venez donc à le vexer, et il pouvait tout aussi bien vous ruiner avec la même facilité… Ce qui est moins agréable, avouons-le.

Quoi qu’il en soit, partout dans les Ardennes, ils semblent avoir disparu et Fromelennes ne dérogeait pas à ce constat. Du moins, jusqu’il y a peu, mais nous y reviendrons.

IMG_20180425_185741_882.jpg

Dans tous les villages, les trous furent désertés des Nutons. La plupart du temps, leur départ est mentionné après une ultime arnaque de la part de humains, une vexation ou un dernier comportement inopportun.

A Fromelennes, deux histoires cohabitent à ce sujet. L’une d’elle évoque le cas des Nutons qui réalisaient diverses tâches pour les villageois en échange de blé et de froment mais qui furent bernés une fois de trop par une ménagère un peu trop radine. La bougresse souhaita une nouvelle robe taillée par les artisans Nutons et, en guise de salaire, ne versa ni blé ni froment mais un vieux sac de cendres. Il se dit alors que les petits êtres se vexèrent définitivement et désertèrent les lieux.

L’autre histoire évoque, toujours à Fromelennes, des Nutons habiles cordonniers et serruriers, que l’on ne pouvait voir à la lumière du jour mais qu’on pouvait entendre clairement œuvrer au fond de leur trou du Nichet. C’est lors de travaux de mine où l’on dynamita l’entrée de la grotte pour l’élargir qu’ils prirent la fuite et qu’on ne les entendit plus.

A Fromelennes comme ailleurs, les Nutons avaient disparu.

Pourtant, tout porte à croire que ces êtres fantastiques sont de retour dans notre région.

Divers témoignages, tout à fait dignes de confiance, cela va de soi, m’ont été rapportés et tous vont dans le même sens : les Nutons sont de retour.

IMG_20180425_190354_794.jpg

Pourquoi aujourd’hui ? Et pourquoi au Nichet ? Personne ne peut le dire, mais de l’avis des témoins, les Nutons sont bel et bien de nouveau présents dans la Pointe ardennaise.

J’en ai moi-même rencontré un sur une route forestière un jour, étrange histoire que j’ai racontée ailleurs. Bien qu’il ne m’ait dit un seul mot, aucun doute n’est possible : c’était bien un Nuton. Et comme chacun le sait, quand on en voit un, c’est qu’il y en a dix !

Autre témoignage, à Fromelennes cette fois : quelques fêtards, un soir où ils profitaient des premières chaleurs près du site du Nichet, m’ont rapporté avoir clairement entendus des chants étranges monter des profondeurs de la grotte. Certains autres m’ont affirmé avoir entendu marteler le fer dans les galeries lors d’une visite tardive du site. Une guide, dont l’identité sera tue par pure discrétion, en fut le témoin.

Enfin un dernier témoignage, peut-être le plus important, me vient tout droit des exploitants de la brasserie située sur le site touristique. Selon eux, le pain rassis qu’ils laissent aux oiseaux le soir a depuis peu trouvé d’autres bénéficiaires qui, en échange, déblayent la dalle et la toiture du bâtiment. Comme ce n’est pas là le comportement habituel des moineaux du Nichet, ils déposèrent récemment d’autres offrandes le soir avant de quitter les lieux, dont ils ne trouvèrent trace au petit matin. Ils constatèrent par contre que les filets de sécurité de l’observatoire du Pin Noir avaient été entretenus et maintenus sans intervention humaine… Etrange ? Peut-être pas…

Si ces histoires récentes semblent témoigner en faveur du retour de nos hôtes de petite taille, il convient de se demander : où étaient-ils passés toutes ces années ? Et pourquoi sont-ils finalement revenus loger dans leur habitat premier ?

IMG_20180425_185040_101.jpg

Quant à leur hypothétique refuge, certains auteurs estiment que les Nutons, devenus misanthropes, avaient opté pour d’autres trous et d’autres cavernes que celles dont ils avaient l’habitude. Trop d’hommes et de femmes, connaissant leurs talents mais négligeant leur susceptibilité, les auraient poussés à émigrer vers des lieux inconnus, dans les forêts profondes ou au cœur des falaises abruptes, difficilement accessibles au commun des mortels. Ces lieux de tranquillité jouirent de leurs préférences pendant un temps certain, mais la nostalgie de leurs premiers palais les auraient récemment poussés à y retourner vivre. Après tout, on n’est jamais mieux que chez soi, n’est-ce pas ?

Il en va aujourd’hui de notre comportement à leur égard : nous ne savons guère, après tout, quelles sont leurs réelles intentions. Il convient donc de ménager nos hôtes car, ne l’oublions pas, c’est bien « chez eux » que nous nous rendons lorsque nous visitons les grottes du Nichet. Le visiteur averti prendra ainsi garde à préserver les salles sous-terraines où vivent les Nutons de Fromelennes. Point de cris, merci, et veillez à la propreté des lieux. Toute marque de respect est simplement la bienvenue.

IMG_20180425_184837_921.jpg

Et si un soir, proche de l’entrée des grottes, vous constatiez une paire de chaussure endommagée déposée à même le sol, ou bien une casserole à rétamer, ou encore un vêtement à repriser, n’y touchez pas, pauvres fous ! car c’est le signe de la reprise des relations entre nous et eux. Et au vu de leur susceptibilité, il faudra les soigner, ces relations.

Pareillement, si vous avez-vous-même recours à leurs services au Nichet, n’oubliez jamais de leur verser un juste salaire une fois le travail réalisé. Et n’espérez surtout par les berner sur le prix, par avarice ou roublardise, car mal pourrait vous en prendre.

Que ceci soit chose dite !

L.F.Camil
Copyright Givet+ 2018

Bonus : Lisez, regardez et clickez

  • Les infos pour visiter les grottes de Nichet sont ici 
  • Le récit de ma rencontre avec un Nuton dans la Pointe est ici 
  • La page facebook de la brasserie du Nichet est ici 
  • Une page qui recense les deux légendes liées aux Nutons de Nichet est ici
  • Quelques récits liés aux Nutons et autres légendes ardennaises sont à lire dans l’ouvrage “L’Ardenne fantastique” (disponible en librairie)
    ardennes fantastique.jpg
  • Ou encore dans le célèbre ouvrage “L’Ardenne Merveilleuse” (moins aisément disponible neuf, mais à découvrir très facilement dans les bibliothèques de la Pointe)
    ardenne merveilleuse.jpg
  • Enfin, je me permets de relayer une vidéo du Val d’Ardennes, office du tourisme, réalisée aux grottes de Nichet. Histoire de finir de vous convaincre 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=fUWBtNVn8sQ

Bonne visite !

Advertisements

One thought on “Le retour des Nutons”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s